LIGNE ÉDITORIALE

Le projet de cette jeune maison d’édition est né d’un désir simple : faire connaître dans le domaine

de la création artistique et littéraire des œuvres qui, à l’écart des courants contemporains, restent dans l’ombre.

Assumant pleinement le choix de son nom, les Éditions du Contrefort veulent apporter leur soutien à des artistes,

des nouvellistes en littérature et à ceux qui, dans le domaine des idées, proposent une vision novatrice. 

Le Contrefort est un département de l’Atelier NBC dont la création remonte à 1987.

Le premier ouvrage du Contrefort portait sur le travail de photographie de Pascal Barrier, autour du cheval algérien.

Des livres d’artistes ont ensuite paru jusqu’à ce que le projet initial prenne de l’ampleur et se précise

autour des deux axes détaillés ci-après.

Ouvrages de bibliophilie

 

Ouvrages et catalogues d’artistes contemporains (photographes, peintres, sculpteurs).

 

Littérature et beaux livres

 

Titres parus :

 

– Pascal Barrier, Algérie : des chevaux et des hommes, décembre 2013.

– Peter Nim, Poème exploratoire des sculptures et dessins de Pierre Tual, avril 2016.

– Claire Veillères, Une poule rousse et autres nouvelles, novembre 2016.

    Prix de la nouvelle de l'Académie française, 2017.

– Jean-François Rollin, Ailleurs Agrigente dans l'archipel des Moires [théorème], automne 2017.

Cordilhac, l'artiste nature, un recueil de 22 dessins et aquarelles, 2017.

– Jean-François Rollin et Ysabel Mavit, FUKUSHIMA NO KAMI, printemps 2017.

– Bruno Cordilhac, Eloge de l'arbre, automne 2018.

 


 

 

Diffusion/Distribution

 

Répondre à une demande réelle des lecteurs, éviter la surproduction, refuser la dépendance financière et rester libre ;

autant d'exigences qui ont conduit les éditions du Contrefort à s'autodiffuser. 

Frugal, le Contrefort refuse l'injonction de publier beaucoup, comme celle d'alimenter le système

des « retours » et du « pilon ».

Les technologies numériques permettent une politique ciblée de l'offre éditoriale à laquelle il est possible,

en retour, de répondre avec précision, sans produire au-delà des besoins.