« Le cheval est inspirant. Il raconte, à sa manière, l’histoire de l’humanité.

Il a travaillé aussi bien à la guerre qu’à la paix. Il est des villes et des champs.

Il règne sur les cultures, sur tous les continents, et sur tous les peuples.


Il produit à la fois de l’énergie, du rêve et de l’art. Il est d’une beauté paradoxale, qui allie,
sans les contrarier, la puissance et la grâce. Il défie le temps.

Il est d’hier et de demain. De partout et de nulle part. »

 

Jérôme Garcin

À la recherche du centaure

 

est un livre de bibliophilie réalisé en co-édition avec Les Films du Yasur. Les textes sont de Jérôme Garcin, les illustrations de Jean-Louis Sauvat.

 

Format  320 x 225 m

Impression sur Arches BFK Rives 250 g

Livré en coffret ou en étui accompagné d'un support numérique USB comportant la bande annonce du film en préparation : 

 

À la recherche du centaure

 

https://vimeo.com/user56257373


Éloge de l'arbre 

 

de Cordilhac

 

 

Ce beau livre rassemble, sur l'arbre, les dessins et peintures originales de l'artiste de la nature, Bruno Cordilhac et les pensées des écrivains que nous admirons : Homère, Giono, Magre, Yourcenar, Tesson...

 

Admirez l'arbre à l'automne ;

offrez-le à Noël,

lui si nécessaire en ces temps

de désordre climatique !

« La compagnie des hommes est inutile, sauf peut-être pendant la toute première partie de la vie. Au contraire celle des arbres est toujours instructive. Les arbres ont une foule de pensées profondes, sur la vie, sur la génération, sur l’amour, sur la beauté. Mais ils ne communiquent ces pensées qu’avec une réserve extrême. Un homme n’est pas à même de les recevoir du premier coup. Il faut qu’une sympathie soit établie. Quel est celui qui, marchant dans une forêt, n’aura pas reçu des suggestions élevées, n’aura pas eu envie d’être meilleur et plus parfait ? Jamais rien de médiocre ne vient des arbres. Ils invitent à réfléchir sur les problèmes de notre destinée. On les sent chargés d’une sagesse qui n’est pas individuelle, qui vient de leur âme collective et qui va beaucoup plus loin que l’âme humaine dans la connaissance des choses. Mais une grande tristesse est dans les arbres.


Et si l’on songe que, certainement, l’âme de la forêt en sait plus que nous sur le fond des choses, on est obligé de se dire que cette tristesse doit avoir une cause et que cette cause concerne toutes les créatures. Les arbres ont derrière eux des millénaires de méditation. Ce n’est que dans leur compagnie que l’on peut se rapprocher de la vérité. »

Maurice Magre


Une poule rousse et autres nouvelles

 

de Claire Veillères

 

Mais un matin, un phénomène étrange se produisit. La jolie poulette arrondit le cou et, avec effort, émit un gloussement sonore, très rauque, qui s’éteignit dans sa gorge comme un feulement de fauve. Ce fut un cri unique. Après avoir trouvé la chose inquiétante, Sylvie et Pierre se disposèrent à l’oublier lorsque, quelques semaines plus tard, le cri retentit à nouveau. Unique, bas, long, puissant, c’était une cascade de grognements, très loin des piaillements par lesquels le poussin s’exprimait d’ordinaire. Quelques jours après seulement, la chose recommença. Puis elle eut lieu chaque matin. Ces vocalises rocailleuses semblaient déconcerter le poussin lui-même. Il perdait l’équilibre au moment du cri, tant il était secoué par l’effort que lui demandaient ces sons informes et déchirants. Alors que ce qui tenait du grognement résonnait encore, la poulette roulait autour d’elle des yeux effarés. Une seconde après, elle avait oublié son étrange métamorphose et picorait à nouveau, timide et gauche, surveillant la porte d’entrée, accourant dès qu’apparaissait Sylvie. Le chant, devenu régulier, était aussi chaque jour plus net et plus puissant, formulant un cocorico de plus en plus précis. La mère triomphait. Sylvie et Pierre durent se ranger à l’évidence. La poule rousse était un coq. 

À PROPOS DE L'AUTEUR

Prix de la nouvelle de l'Académie française 2017 pour "Une poule rousse et autres nouvelles", finaliste du prix Boccace 2017, en lice pour le prix de la nouvelle de Decize “Litté'Halles” 2018.

 

Prix Prométhée 2010 pour un premier recueil de nouvelles, Claire Veillères est l’auteur d’un roman, La Capture (prix Pégase 2012), d’une série d’ouvrages pour la jeunesse et d’essais dont l’un est consacré à Jean-Louis Sauvat, l’artiste cavalier.

Une poule rousse est son second recueil de nouvelles.

 

Les éditions du Contrefort bénéficient du soutien de Ciclic - Région Centre-Val de Loire dans le cadre de l’aide aux entreprises d’édition imprimée ou numérique


Algérie, des chevaux et des hommes

 

de Pascal Barrier, préface de Jean-Louis Gouraud

 

Un beau livre de photographies en noir et blanc ton chaud.

Un voyage photographique au cœur de l'Algérie d'aujourd'hui,

à la découverte d'éleveurs de chevaux des races barbe et arabe-barbe.

 

 


Ailleurs Agrigente

dans l'archipel des Moires

 

 

 

Un recueil de poésie illustré de dessins

à l'encre de Pier Balcaras,

76 pages, 100 exemplaires

 

 

Extrait :

 

Un matin d'été

sous le ciel gris de cendre

les eaux de l'Acragas devinrent comme

du plomb fondu,

la mer bouillonnait,

soudain l'Etna émit un jet aussi noir

que l'encre de la seiche,

qui bientôt dissimula sa masse mobile

aux regards de tous.

La terre en son entier descendait au

royaume des ombres.


Cordilhac

l'artiste nature

 

 

Un recueil de 22 dessins et aquarelles, 

imprimés sur papier d'art lisse.

 

Tirage limité à 20 exemplaires numérotés de 1 à 20.


FUKUSHIMA NO KAMI

 

Poème : Jean-François ROLLIN.

Peintures et gravures : Ysabel MAVIT.

 

FUKUSHIMA NO KAMI

est un livre de bibliophilie

Format  320 x 225 m

Impression sur Arches BFK Rives 250 g

Livré en coffret

 

 

 

Il a été tiré de cet ouvrage 40 exemplaires numérotés de 1 à 40 et 10 exemplaires numérotés de I à X accompagnés d'une gravure d'Ysabel Mavit, sur Arches B.F.K. Rives 250 g.

 


Poème exploratoire

des sculptures

et dessins de Pierre Tual

 

 

Un poème de Peter Nim, dessins de Pierre Tual,

version allemande + version française,

traduction de Jean-François Rollin

 

 

 

Tirage limité à 30 exemplaires

numérotés de 1 à 30, signés par les auteurs